Descente de la vallée du Rhône Zermatt 2011 Carnaval Québec 2013 Epopée en Norvège 2012 Vol en parapente - Le Grand Bornand 2012

LA MONTAGNE

... CoCoMotiv et sa Montagne...

Née dans un petit village Savoyard, CoCoMotiv eu une enfance bercée par un paysage digne d’un roman de Frizon Roche, une chambre de jeune fille avec vue sur le plus haut toit de l’Europe, le Mont Blanc. Un mont si imposant, si magnifique ouvrant ses 2 grands bras tel un monstre n’attendant qu’une secousse pour engloutir les plus téméraires. Tel un père attentionné ne donnant du fil à retordre qu’aux plus courageux, le Mont Blanc donne souvent victoire aux plus ambitieux, aux plus respectueux.

Souvent, toute petite, elle le regardait droit dans les yeux, et levait son point, lui lançant un regard de défiance et lui disait "toi, un jour, je t’aurais !" puis elle se ravisait en réalisant sa grandeur, son pouvoir, sa puissance. Quelques années plus tard, elle pu enfin se mesurer à lui et par 2 fois, elle réalisa son rêve.

Une première ascension qui se solda par un échec à 200 m du sommet, décision du colosse. Un temps digne d’un jour d’été dans la vallée et une tempête inhumaine au sommet. Ce jour là, le Mont Blanc jouait avec les hommes et les plus audacieux tombaient dans son jupon. C’est dans ses moments là qu’il ne faut pas lui manquer de respect, ravaler son orgueil, penser à la vie et redescendre. Meilleure chance la prochaine fois…

Et ce qui devait arriver, arriva. La persévérance fit que la prochaine fut la bonne mais non sans mal. Après une ascension impeccable lors d'une nuit étoilée et suivant le rythme habituel des départs à 2h00 du matin, après la joie démesurée de la folie du sommet, une sensation de domination éternelle ! Mais soudain, l’angoisse et la difficulté de la descente. Là aussi, le majestueux Mont Blanc lui montra ses entrailles. Ascension réussie mais retour difficile!! Après une montée, il faut toujours penser à redescendre et ce n’est pas le plus facile, loin de là. En traversant le pierrier le plus meurtrié de l’été, elle eut peur de mourir, peur de tuer quelqu’un d’un simple jet de caillou dévalant la pente à vitesse grand V, ses jambes chancelaient de fatigue, son corps ne portait plus son poids, elle délirait. L’épreuve finale marqua Corinne au fer chaud et resta gravée dans sa mémoire pour toujours. Plus jamais elle ne lèvera son point vers ce Dieu majestueux mais l’observera pour toujours avec respect.

Une leçon de vie qui l’amènera en d’autres lieux, en d’autres temps.

...sur la montagne, la paix intérieure...

quand tu montes, pas après pas, tel un vieux montagnard,
quand tu écoutes le silence qui de nos jours se fait si rare,
quand tes yeux scrutent le sommet,
peu à peu, il devient accessible,
même si au départ tu en doutais,
jamais tu ne manques la cible,
et quel plaisir immense quand il est atteind,
comme une victoire sur toi, au plus profond tu ressens,
mais jamais tu ne dois faire le malin,
car la montagne, ça se respecte vraiment.

CoCoMotiv, sait ça, CoCoMotiv, c'est ça...